Santé du Cocker Anglais : Peu malade et une belle durée de vie

Dans cet article, je vais te parler en détails de la santé du Cocker. En effet, c’est un chien qui vit en général assez vieux, entre 15 et 20 ans, et qui n’est pas souvent malade. Normalement, tu ne devrais pas voir trop souvent le vétérinaire. On ne va pas se mentir, c’est toujours rassurant d’avoir un chien robuste et de ne pas être sans cesse inquiet pour sa santé. On ne dirait pas comme ça mais le Cocker Anglais n’est pas si fragile que l’on pourrait le penser. Au contraire, c’est un chien assez fort et sportif qui peut t’accompagner partout.

Malgré tout, il peut être sujet à certains problèmes ou certaines pathologies et c’est ce que nous allons voir dans cet article.

Comment garder son Cocker en bonne santé

Tout d’abord, avant de parler des problèmes de santé du Cocker, je vais te donner quelques astuces pour le garder en forme et lui permettre d’avoir une longue vie.

Le Cocker Anglais est avant-tout un chien de chasse ce qui implique qu’il a un fort besoin de se dépenser. N’hésite pas à lui faire de grandes balades, à le faire courir en forêt ou encore à le faire nager. Il adore ça ! C’est d’ailleurs ce que je fais régulièrement avec Fifi et elle en redemande toujours. Tu peux aussi jouer avec ou l’amener chez des amis qui ont aussi des animaux. Bref, tous les prétextes sont bons pour lui faire faire du sport.

santé du cocker
Allez on s’active pour rester en forme !

Un autre point important est l’alimentation. Elle joue un rôle primordial sur la santé du Cocker et des chiens/animaux en général. Je ne sais pas si tu le sais mais la brillance du poil, la digestion ou encore les allergies peuvent être liés à l’alimentation. Alors, qu’elle soit maison ou sous forme de croquettes, ne la néglige pas.

Bien entendu, il existe d’autres choses pour préserver la santé du Cocker comme :

  • La vaccination
  • Le traitement contre les puces et les tiques
  • Les visites de contrôle chez le vétérinaire
  • Beaucoup d’amour
  • Le faire dormir au chaud

Allez, maintenant voyons ensemble ce qui peut altérer la santé du Cocker.

La santé du Cocker : Attention aux yeux et aux oreilles

Les belles et longues oreilles du Cocker…

Elles sont magnifiques surtout bien toilettées mais il faut en prendre vraiment soin.

En effet, elles traînent partout, dans l’eau, dans la terre et sont mal ventilées. Cela implique que le Cocker est sujet aux otites plus qu’un autre chien. Il faut donc être très vigilant en les nettoyant régulièrement avec un produit adapté.

Il se peut aussi que des othématomes se forment. Ce sont des poches de sang qui apparaissent après un choc, un peu comme pour les boxeurs. Comme les oreilles sont lourdes et bougent beaucoup, elles se cognent et amènent cette problématique. Il existe des traitements médicaux ou chirurgicaux mais malheureusement, cela revient souvent.

Le Cocker a un autre point faible : Ses yeux.

Souvent sales, il faut les nettoyer régulièrement avec une solution oculaire adaptée. J’avoue que je suis assez obsédé par les yeux qui coulent de ma Fifi et je regarde cela plusieurs fois par jour car ce n’est vraiment pas hygiénique.

Outre ces deux problèmes, le Cocker Anglais est exposé à des maladies génétiques.

Les pathologies héréditaires

Le Cocker est malheureusement sujet à trois pathologies héréditaires. Avant l’achat d’un chiot, il faut vérifier s’il y a eu un dépistage pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

La dysplasie coxo-fémorale

La dysplasie coxo-fémorale se définit par l’articulation de la hanche qui est mal formée, s’use énormément et entraîne de l’arthrose précoce. Le Cocker a alors du mal à se déplacer ce qui le handicape grandement. L’hérédité n’est pas systématique mais il faut être vigilant.

La néphropathie familiale

Il y a une dégradation du rein par atrophie (Diminution du volume) et cela se manifeste par une soif intense et des urines fréquentes. Malheureusement, un toutou atteint de cette pathologie ne vivra pas vieux.

L’atrophie rétinienne progressive

C’est une pathologie qui apparaît entre 5 et 9 ans et qui provoque la perte de la vue. Elle est due à une dégénérescence de la rétine.

Pour conclure sur la santé du Cocker

Quelle que soit la race, un chien ou un animal mérite des soins adaptés pour améliorer son espérance de vie. Cela passe par l’alimentation, l’entretien ou encore la dépense physique.

Le Cocker a des points à surveiller particulièrement comme ses oreilles ou ses yeux. Il y a aussi les différentes pathologies héréditaires, dont nous avons parlé plus haut.

Mais d’une manière général tu peut être tranquille. Comme tu as pu le voir, le Cocker a une santé de fer et il peut avoir une longue et belle vie surtout si tu l’aides avec les quelques conseils vus plus haut.

Commentaires

  1. Bonjour. J ai eu un cocker americain pendant 13 ans. Il est mort il y a bientôt deux ans. A présent j ai envie d en prendre un autre. C est une race formidable. Il était gentil attachant et je l adorais. J hésite à prendre une femelle que j aimerais faire stériliser après. On me dit que son poil sera différent et qu’ il sera difficile de la faire toilette. Pour ma part mon cocker était tondu et heureux. Ballade en forêt roulage dans le jardin. J aimerais votre avis. Merci.

    1. Bonjour, il vaut mieux éviter la tonte ! Mauvaise expérience pour ma part. Mon Cocker a un très mauvais poil depuis. Il faut l’emmener chez un toiletteur tous les 3 ou 4 mois pour une épilation. Et vous vous pouvez le brosser 2 à 3 fois par semaine. Pour la stérilisation, il est vrai que le poil peut changer après mais pas autant qu’après une tonte. A vous de voir ! Tenez moi au courant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.