Les problèmes de santé et maladies fréquentes du Cocker Anglais

Le Cocker Anglais est un chien particulièrement robuste, qui peut vivre jusqu’à 15 ans ou plus. Cela veut dire que les visites chez le vétérinaire sont assez rares, surtout s’il y a un bon entretien et une surveillance régulière. En effet, il y a certaines mesures de prévention qui sont nécessaires afin de prendre soin de ton compagnon. Malgré tout, cela n’empêche pas certaines maladies et troubles de la santé. Nous allons donc voir quels sont les problèmes qui peuvent toucher spécifiquement la race du Cocker Anglais.

Problèmes de santé Cocker Anglais
Bien sécher pour éviter le coup de froid et mettre un manteau ou un Snood

Les maladies communes à beaucoup de chiens

Avant de voir en détails les pathologies propres au Cocker Anglais, nous pouvons déjà aborder celles qui peuvent toucher tous les chiens d’une manière générale. Elles sont nombreuses mais je ne vais lister que les plus connues afin d’avoir un rappel.

  • La rage : Ce virus est transmis par la salive et entraîne malheureusement la mort en 4 ou 5 jours. Le meilleur remède est le vaccin surtout si tu voyages dans des pays étrangers ou cette maladie est plus répandue ;
  • La maladie de Lyme : Maladie transmise par la tique, elle peut être évitée grâce aux anti-parasitaires que le vétérinaire te propose lors des consultations. Pour éviter les conséquences graves, il faut traiter rapidement ;
  • Torsion de l’estomac : L’estomac pivote sur lui-même et la nourriture reste bloquée. C’est une urgence qui doit être traitée rapidement. Très courant chez les chiens de races ;
  • Le Tétanos : Pathologie causée par un germe, le bacille tétanique. Le chien est peu sensible mais il faut tout de même être vigilant ;
  • Cystite : Infection de la vessie, fréquente chez le chien. Il y a des traitements médicamenteux qui soignent souvent ce problème. Les mictions fréquentes sont un signe évocateur.

Des signes qui doivent alerter

D’une manière plus générale, certains symptômes doivent tout de suite t’alerter surtout s’ils durent dans le temps et s’ils sont inhabituels. Voici une petite liste non exhaustive :

  • Troubles digestifs : Diarrhées ou vomissements plusieurs fois par jour avec ou sans trace de sang ;
  • Perte de l’appétit ;
  • Température élevée et supérieure à 39° ;
  • Troubles articulaires ou boitements ;
  • Soif importante ;
  • Troubles de la miction.

Comme tu le vois, il y a donc quelques maladies communes à tous les chiens. Parfois la prévention est le meilleur traitement. Mais malheureusement, on ne peut pas toujours prévoir. En cas de besoin, il existe l’assurance pour les chiens de race, qui peut vous rassurer et permettre de limiter les dépenses vétérinaires qui peuvent être très élevées, surtout si le chien présente des pathologies spécifiques comme nous allons le voir pour le Cocker Anglais

Les problèmes de santé du Cocker Anglais

Maintenant, consentons-nous sur la race du Cocker Anglais. Comme je te le disais au début de l’article, c’est un chien assez costaud mais ce n’est pas une raison pour ne pas être vigilant.

Il y a deux endroits de son corps sur lesquels il faut être attentif.

Le premier est ses oreilles. Elles sont longues et tombantes ce qui ne permet pas de laisser passer l’air. L’otite est donc son pire ennemi ! Pour éviter cette problématique, il faut nettoyer régulièrement avec du produit adapté. Tu peux demander à ton vétérinaire mais il y en a dans toutes les animaleries ou sur internet. Quand il pleut, n’oublie pas non plus de bien sécher ton toutou afin d’éviter les petits coups de froid.

La seconde partie du corps du Cocker Anglais à surveiller est ses yeux. Pour la même raison que les oreilles car ils peuvent s’infecter facilement. Un nettoyage régulier est aussi recommandé

Attention aussi aux épillets qui peuvent se loger dans le nez ou les oreilles, quand le printemps arrive. Un snood peut alors s’avérer très utile.

Mais il faut aussi savoir que la santé du Cocker Anglais est beaucoup liée à l’hérédité comme nous allons le voir si dessous.

Les maladies héréditaires du Cocker Anglais

Malheureusement, le Cocker Anglais peut être atteint par trois pathologies héréditaires.

La dysplasie des hanches ou coxo-fémorale

On peut remarquer cette maladie lors de l’apparition d’arthrose précoce chez le Cocker Anglais. C’est une défaillance ligamentaire au niveau du col du fémur, qui entraîne une déformation de la hanche. Cela est accompagné de boitement ou une difficulté pour se déplacer.

Le dépistage est réalisé par une radiographie. Elle peut être limitée, mais pas complètement évitée, par un contrôle des chiens reproducteurs. Malheureusement, les causes sont parfois complexes et cela ne suffit pas. De plus, les facteurs environnementaux jouent beaucoup comme le surpoids, l’exercice quotidien etc.

L’atrophie rétinienne

L’atrophie rétinienne est une maladie héréditaire récessive. C’est-à-dire que les deux parents doivent être porteurs ou affectés. Elle peut donc être évitée et on peut stopper la transmission en testant les chiens destinés à l’élevage.

Elle peut provoquer à terme la perte de la vue pour le Cocker Anglais après une dégénérescence des cellules de la rétine. C’est dire si c’est une pathologie à surveiller fortement.

La néphropathie familiale

C’est une dégradation du rein par atrophie (Perte de volume). Malheureusement, il n’y a pas d’autre issue que le décès de l’animal avant ses deux ans avec des symptômes comme une soif intense, des diarrhées ou encore des vomissements. Là aussi, il y a un test qui peut être réalisé pour dépister cette maladie.

Pour conclure

Comme nous pouvons le voir, malgré la bonne santé du Cocker Anglais, il y a quelques points de surveillance à avoir. De plus, il peut être sujet à certaines maladies héréditaires. D’ailleurs, chaque race de chien a une santé différente comme nous pouvons le voir sur le site dogsplanet.com. C’est pourquoi, et je le rappelle, en cas de trouble, il est nécessaire de voir un vétérinaire.

2 Commentaires sur “Les problèmes de santé et maladies fréquentes du Cocker Anglais

  1. Sylvie Collin says:

    J’ai 2 cocker. Un en fin de vie qui m’a procuré des années de pur bonheur. Triste à l idée que un jour prochain il ne sera plus des nôtres car il n’y a pas plus loyal. Je sais que bientôt je devrai me résoudre à l’euthanasie car je ne veux pas qu’il souffre de façon atroce. Il m’a tellement donner de bonheur. Lorsque le jour sera venu, je serai avec lui lorsqu’il fermera ses paupières pour la dernière fois car je veux qu’à son départ ce soit un regard plein d’amour qu’il aie comme dernière image de son passage sur terre. Cela va me rendre le coeur, je le sais, mais je lui dois au moins ça. En attendant, je lui procure soins de confort et plein d’amour. Mon Mozart…mon bébé d’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.