Mon Cocker Anglais fait une dépression, comment l’aider ?

Sais-tu qu’un chien peut aussi être malheureux et triste ? En effet, comme pour nous, nos fidèles compagnons peuvent traverser des mauvaises passes et il faut les aider. Si ton Cocker Anglais montre certains signes inhabituels avec un changement de comportement, c’est peut-être le signe d’une dépression. Il ne faut donc pas prendre ce problème à la légère. Comme nos toutous ne peuvent pas parler, il faut pouvoir analyser au plus vite afin d’agir efficacement. Voyons donc comment déceler cette maladie, les causes et raisons qui peuvent être variées et ce que nous pouvons faire.

Les causes de la dépression canine

Il peut y avoir différentes raisons pour qu’un chien soit déprimé. Cela peut être passager suite à un événement soudain ou parfois s’inscrire dans la durée. Mais dans l’ensemble, ce n’est pas aussi complexe que pour nous. C’est souvient lié à l’entourage, l’environnement et les relations sociales.

Voici quelques exemples :

  • Un changement : Que ce soit un déménagement, l’arrivée d’un enfant ou d’un nouveau chien/animal, le changement est souvent un élément qui perturbent nos amis en modifiant la façon de vivre et leurs habitudes ;
  • Un sentiment d’abandon : Le maître n’est pas assez présent ou son planning a changé et que les moments passés ensemble sont diminués ;
  • Pas assez de sollicitations : Le Cocker Anglais ne joue pas assez ou ne se promène pas comme il le devrait. Il n’est pas stimulé et peut donc déprimer ;
  • Le Cocker ressent le mal-être : Un chien ressent beaucoup de choses, notamment la tristesse de ses maîtres. Il peut donc lui aussi déprimer si ceux qui l’entourent sont également tristes ;
  • La perte : Que ce soit d’un humain ou d’un de ses compagnons, le chien remarque l’absence sans vraiment comprendre :
  • Une autre maladie : Attention, dans de rares cas, il se peut que le chien ressente qu’il est malade et se mette donc à déprimer ou que la dépression soit un symptôme d’une autre maladie.
Dépression Cocker Anglais
Un regard qui en dit parfois très long

Comment savoir si mon Cocker Anglais fait une dépression ?

Pour savoir si un Cocker Anglais fait une dépression, il y a certains signes qui peuvent alerter. D’une manière générale, il y a un changement, que ce soit dans l’humeur ou le comportement :

  • Il fait ses besoins dans la maison : Il y a des accidents inhabituels régulièrement ;
  • Il devient destructeur ou fait des bêtises : Il peut détruire certains objets ou son environnement s’il s’ennuie ;
  • Perte d’appétit : Il arrête de manger et ne réclame plus sa nourriture ;
  • Anxiété lorsque le maître part de la maison ;
  • Il dort beaucoup plus (Plus de 14 h par jour) ;
  • Il n’est plus présent : Il ne passe pas de temps avec toi comme avant et se retrouve dans son coin.

Tous ces signes doivent mettre la puce à l’oreille pour pouvoir agir et éviter les complications.

Que faire en cas de dépression de son Cocker Anglais ?

Pour sortir de la dépression, il n’y a pas de secret. Comme pour un humain, le chien aura besoin de toute l’attention possible. Que ce soit de son maître, du foyer où il se trouve ou d’ailleurs, il doit être stimulé par le jeu ou les sorties. Il ne faut pas le forcer à faire tel ou tel chose mais lui proposer plus souvent.

C’est aussi important de le chouchouter plus que d’habitude avec des câlins, caresses et petits mots doux afin qu’ils se sentent aimé. On a tous besoin d’amour, pas vrai ?

Le ton compte beaucoup. Si nous sommes monotones, le chien le sera aussi. Si tu veux que ton Cocker Anglais retrouve de l’entrain alors, soit enjoué dans ta façon de lui parler.

Le lien avec d’autres chiens est aussi important. N’hésite pas à aller dans les parcs ou à le faire rencontrer les toutous que tu connais autour de toi.

Bien entendu, un traitement médicamenteux est aussi possible comme des antidépresseurs et il faut aller voir un vétérinaire quoi qu’il arrive dans ce genre de situation. Mais ce ne sera pas efficace sans un bon environnement.

Comment prévenir la dépression ?

Bien qu’une dépression soit quand même assez rare chez le Cocker Anglais car c’est une race très joyeuse, cela peut arriver et ce n’est pas facile. Heureusement, comme nous l’avons vu au-dessus, il existe certaines solutions pour traiter cette maladie.

Mais le mieux est que cela n’arrive jamais, nous sommes d’accord. Donc comme dit le dicton “mieux vaut prévenir que guérir”.

Donc les actions cités précédemment doivent être réalisées dès l’adoption du chien. Avoir un chien est une responsabilité et il est très important de ne pas prendre de décision à la légère. Donc, dès le moment où tu as ce nouvel être dans ta vie, tu dois t’en occuper, le nourrir et le soigner. Tu verras qu’avec ces différentes actions, il ne sera pas souvent triste.

Par contre, tu ne peux pas gérer les déménagements, les changements ou les pertes. Mais tu peux aider et accompagner ton toutou pour qu’il vive au mieux les différents bouleversements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.