Un chien est-il omnivore ou carnivore ? Quels sont ses besoins ?

Il y a souvent un grand débat sur le chien. C’est de savoir si cet animal est omnivore ou bien carnivore. En effet, avec la domestication de celui-ci, certaines personnes se demandent si ses besoins ont changé avec le temps. Peut-il avoir une alimentation avec des végétaux et peut-il les digérer ? L’alimentation de ton toutou est très importante pour sa santé et on ne peut pas lui donner n’importe quoi. C’est pourquoi, je vais essayer de t’expliquer clairement si le chien est donc omnivore ou carnivore.

Chien omnivore ou carnivore ?
Miam, j’adore la viande

Différences entre omnivore et carnivore

Pour savoir si le chien est un animal omnivore ou carnivore, il faut regarder premièrement son anatomie. En effet, comme tu l’as sans doute remarqué, un chien ne mâche pas ou peu quand il mange. Le but est simplement que la nourriture puisse être avalée. Cela vient du fait qu’il ne mange normalement que de la viande qui est déchiquetée par des molaires très aiguisées.

Mais ce n’est pas tout. Le chien possède aussi des canines affûtées qui lui permettent d’attraper ses proies et de les maintenir fermement. Sa mâchoire très puissante aide aussi en ce sens. Tu as dû le remarquer quand tu essaies de retirer un jouet ou un bâton dans la gueule de ton compagnon, c’est quasiment mission impossible.

Au contraire, un omnivore à des molaires et les autres dents, hormis les canines, aplaties. Cela permet la mastication de végétaux ou autres aliments.

Donc pour le moment, nous pouvons voir que le chien est un carnivore. Mais il y a un autre aspect à prendre en compte pour savoir si un animal est omnivore ou carnivore, le système digestif.

Le système digestif

Lorsque l’on analyse le système digestif d’un chien, on peut remarquer une nette différence par rapport aux omnivores.

Pour faire simple, cela se joue principalement au niveau de l’intestin grêle et du gros intestin. Ils sont tous les deux, trois fois moins long que chez d’autres animaux. La conséquence est que la digestion est totalement différente et très rapide. Les végétaux ressortent donc comme ils sont entrés et ne sont pas digérés.

De plus, un chien a une flore intestinale peu développée ce qui ne lui permet pas d’assimiler les glucides. Même si cela varie d’une race à une autre.

Avec ce nouvel argument, on voit clairement que le chien est carnivore. Cependant, pourquoi est-ce que nous entendons régulièrement qu’il est omnivore ?

Quel est la tolérance du chien pour les glucides ?

Anatomiquement, on peut voir que le chien est un carnivore. Cela ne fait aucun doute. Pourtant, quelques études laissent à penser le contraire. Que faut-il donc comprendre ? Y a-t-il eu une évolution au fils des années ?

En effet, quand on remarque l’appétence que nos toutous ont pour certains aliments qui ne sont pas de la viande, on peut se poser la question de leur régime alimentaire. Que ce soit certains fruits sucrés, les yaourts etc. Les chiens ne disent pas non à certains aliments.

Et c’est normal. On parle alors du poids de l’environnement qui a eu un léger impact sur la génétique de ces animaux.

Le temps a modifié le système digestif du chien, notamment la synthèse des enzymes de la digestion. Cela lui permet d’assimiler les nutriments provenant d’autres aliments, tels que les glucides contenus céréales par exemple, dans une certaine quantité.

Cela s’est fait avec le temps et petit à petit avec la domestication. Le chien peut donc digérer un peu de végétaux, ce qui n’était pas le cas avant qu’il soit si proche de nous.

Quelle nourriture doit-on donner à son chien ?

Mais alors, concrètement, que doit-on donner à manger à son chien ? Car oui il est carnivore mais il peut aussi digérer des glucides.

La réponse est simple. Ce n’est pas parce qu’avec le temps il s’est accommodé de pouvoir manger autre chose de la viande, qu’il faut changer son alimentation. Celle-ci doit donc être majoritairement constituée de protéines d’origine animale qu’elle soit naturelle ou faite de croquettes.

Si tu choisis la première option, il y a de meilleures viandes que d’autres et il faut limiter les sous-produits.

Pour l’alimentation avec des croquettes, il faut aussi s’assurer que la composition comprend un grand pourcentage de protéines d’origine animale. Mais on peut accepter un léger taux de glucide (15 pour cents environ) contrairement au chat, pour qui les croquettes sans céréales sont recommandées.

Il n’est donc pas question de donner une alimentation à base de légumes et végétaux qui pourrait causer de graves problèmes de santé. En effet, on découvre de nouvelles maladies comme le diabète, la pancréatite ou la constipation.

Pour conclure

Comme nous venons de le voir, un chien est un carnivore et non un omnivore. Mais c’est un animal qui a su évoluer avec la domestication et qui est capable de digérer certains nouveaux aliments.

Cela ne veut pas dire qu’il faut lui donner de la nourriture à base de végétaux, loin de là.

La nourriture à base de viande est fortement recommandée. Certaines croquettes sont d’ailleurs à préconiser plus que d’autres en fonction du taux de protéines et de céréales. Il faut donc bien lire les étiquettes pour choisir ce qu’il y a de mieux.

L’alimentation d’un chien est très importante pour sa santé et son bien-être, alors sois vigilant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.