Voyager avec son chien, une simple question d’organisation

La dernière fois que tu es parti en vadrouille, tu t’es rendu compte que ton chien te manquait beaucoup. D’ailleurs, tu envoyais des SMS plusieurs fois par jour pour demander à ta mère comment il allait. C’est vrai ça, pourquoi tu ne l’as pas emmené avec toi ? Il se serait sans doute bien adapté à son nouvel environnement provisoire, j’en suis sûr. Parfois, on cherche de problèmes là où il n’y en a pas, moi le premier. Pourtant, ce n’est pas si compliqué. Cette fois, tu n’as donc plus envie de faire la même erreur. Tu veux que ton fidèle compagnon te suive et tu as bien raison !! Je vais donc te donner toutes les informations pour voyager avec son chien en toute tranquillité et facilement. Tu vas voir, pourquoi s’en priver ?

Les avantages de voyager avec son chien

Avant de rentrer dans les modalités, voyons les avantages qu’il y a à voyager avec son chien.

Elles paraissent tout à fait naturelles mais nous allons tout de même énumérer les principales.

  • Faciliter les rencontres : Quoi de mieux pou entamer la discussion que deux chiens qui se reniflent ?
  • Renforcer les liens : Passer du temps h24 avec son toutou, ce n’est que du bonheur
  • Ne pas le faire garder : Cela évite de le laisser à quelqu’un d’autre pendant trop longtemps et aussi certains frais de garde si ce n’est pas la famille
  • Un peu de sport : Pour toi comme pour ton toutou, ce sera de belles occasions de vous dépenser
  • Une nouvelle éducation : Apprendre à marcher sans laisse, à obéir en dehors des lieux habituels
  • Eviter le manque surtout lors des longs voyages

Les inconvénients de voyager avec son chien

Malheureusement, il n’y a pas que des avantages à voyager avec son chien. Il y a quelques points négatifs mais qui peuvent être normalement surmontés.

  • Tous les logements n’acceptent pas les animaux : Il faut trouver des appartements, camping ou hôtels adaptés
  • Certains pays impossibles à visiter : Parfois comme tu le verras ci-dessous, c’est très compliqué de l’emmener dans certains pays
  • Le confort du chien pas toujours optimal : Voyager en soute dans l’avion par exemple ou sous le siège dans le train…
  • Voyage plus compliqué parfois : Il faut toujours s’occuper d’un chien, il ne peut pas être indépendant

Voyager avec son chien : Un peu de préparation

Comme je te le dis juste au-dessus, voyager avec son chien est assez simple mais cela nécessite tout de même un peu d’organisation et d’anticipation sur différents points. Voici quelques conseils pour voyager sereinement avec ton toutou.

Ne pas oublier les affaires du quotidien

Je ne dis pas cela en prétendant que tu n’es pas capable de penser à tout mais une fois, j’ai oublié la laisse et le collier de mon chien lorsque je suis parti en vacances. Je ne te raconte pas la galère sur les airs d’autoroutes avec tout ce monde sans qu’il ne soit attaché. Surtout qu’il est assez sociable et qu’il aime bien aller à la rencontre de nouvelles personnes… Alors, je préfère tout de même le rappeler même si c’est assez logique.

En fonction de ta destination, de ton moyen de transport et surtout de la place que tu auras pour tes bagages, il faut prendre quelques affaires à ton toutou :

  • Sa laisse
  • Son collier
  • Ses gamelles
  • Ses croquettes (En général, je prends un grand bocal hermétique dans lequel je mets des croquettes. Cela me sert aussi de gamelle)
  • Ses friandises (Très important :p)
  • Son shampoing
  • Sa brosse
  • Son coussin ou son panier si tu as beaucoup de place (Si tu es en voiture, tu peux le mettre sur la banquette arrière pour le rassurer et qu’il s’allonge tranquillement)
  • Un ou deux jouets, sinon un bâton fera le job sur place
  • Une bouteille d’eau fraîche pour le trajet
  • Des sacs à crottes pour ramasser les besoins naturels

Voilà, je ne pense que la liste est complète, mais comme tu as pu le remarquer, je suis assez tête en l’air alors n’hésite pas à me reprendre en commentaire 😊.

Une trousse de secours pour voyager avec son chien

Voyager avec son chien nécessite quelques précautions notamment au niveau des soins et de la santé.

Tu peux faire une petite trousse de secours avec du vermifuge, des antiparasitaires ou d’autres médicaments qui ont été prescrits par ton vétérinaire. Cela évite de tout racheter sur place, ce qui est un gain de temps mais aussi d’argent.

Pour compléter, il est aussi recommandé d’emmener une pince à tique et un peigne à puce. Cela peut toujours servir surtout si tu vas en pleine nature où ces petites bestioles sont présentes.

Enfin, si ton chien se fait un bobo, tu peux aussi emmener un antiseptique, des compresses et des bandages. Bien entendu, si cela est trop grave, il faut consulter un professionnel.

J’ai trouvé un article très complet qui parle avec plus de détails de ce que tu peux amener pour soigner ton chien en cas de problème. Je ne te le souhaite pas, mais on ne sait jamais. Jusqu’à aujourd’hui, je n’ai jamais penser à cela mais je vais changer d’avis.

Éducation

Je te parle d’éducation car ce n’est pas en arrivant qu’il faudra te plaindre que ton chien n’écoute pas. Parfois, on le sait, ils sont têtus !

Si tu souhaites le lâcher et le prendre partout avec toi, il vaut mieux revoir les bases avant de partir et peut-être t’entraîner afin que tout soit opérationnel :

Ce ne sont que des exemples mais cela permet d’être serein.

Le budget

Parlons de choses qui fâchent 🤬.

Si tu veux voyager avec son chien, il faut le prévoir dans le budget.

Déjà, il y a le transport à payer et en fonction de celui-ci, cela est plus ou moins cher (Voir plus bas).

Ensuite, il y a tous les autres frais comme la nourriture et le vétérinaire si besoin.

Certaines locations (Et les hôtels, j’en ai souvent fait les frais) demandent aussi une participation journalière pour un chien alors renseigne-toi en amont.

Voyager avec son chien à l’étranger

Attention, voyager avec son chien lorsque l’on va à l’étranger, nécessite de se renseigner pour chaque pays qui sera visité.

Je m’explique.

En effet, tous les pays ne gèrent pas l’arrivée d’animaux sur leur territoire de la même façon. Il faut vraiment que tu prennes toutes les informations nécessaires auprès des ambassades concernées. Chacun ayant sa propre réglementation.

En général, pour circuler au sein de l’union européenne tu auras besoin :

  • D’un certificat de bonne santé établi par ton vétérinaire
  • Du passeport européen qui fait office de carnet de vaccination : Les vaccins doivent être à jour évidemment
  • Du certificat d’identification (Puce électronique…)

Dans la majorité des cas, il faut aussi que ton toutou soit âgé d’au moins trois mois.

Si tu veux aller en Finlande, au royaume-unis, à Mate ou en Irlande, ton toutou devra recevoir un traitement antiparasitaire avant le départ et que cela soi attesté par un vétérinaire.

En dehors de l’union européenne, il faut être aussi vigilant. Chaque pays a ensuite ses propres formalités que tu peux retrouver en partie ici ou .

Je parlerai peut-être de cela dans mon blog dédié à la Bolivie.

En tout cas, il faut être vigilant car les vacances peuvent vite devenir moins sympa si tu te fais arrêter pour cette raison.

Une vérification avant de partir voyager avec son chien

Je crois que le mieux pour éviter tout les désagréments est de faire une visite à ton vétérinaire pour planifier le départ. Il saura ce qu’il est nécessaire de faire pour voyager avec son chien et il regardera si tous les vaccins sont à jour et si la santé du chien permet le voyage.

Une dernière vérification les jours qui précèdent le départ est aussi envisageable surtout pour les longues durées et les pays éloignés. Comme cela, on évite les mauvaises surprises.

Le passeport pour chien

Pour voyager avec son chien au sein de l’union européenne, il est obligatoire depuis 2014, d’avoir un passeport européen. Beaucoup de personnes l’ignorent mais cela est très important surtout s’il y a un contrôle.

Pour se le procurer il faut faire la demande auprès d’un vétérinaire. Il est seul à pouvoir l’obtenir.

Ce passeport permet de voir directement l’état de santé du chien et de voir si les vaccins sont à jour et toutes les informations nécessaires.

Pour avoir le précieux sésame, il faut réunir deux conditions :

  • Les vaccins à jour
  • L’identification par puce électronique

Les principaux modes de transport pour voyager avec son chien

La voiture

voyager avec un chien
C’est trop cool de sentir l’air frais sur son visage 😀

Pour la voiture, tu n’as pas vraiment de contraintes. Tu gères un peu comme tu le souhaites mais il faut être assez logique.

Le mieux est de mettre son chien à l’arrière avec son panier et même de l’accrocher grâce à une laisse adaptée afin que lui aussi soit en sécurité. En plus, je crois que la police peut mettre des amendes lorsque les chiens bougent en voiture !

Pense aussi à bien l’hydrater et à ne pas le laisser tout seul en plein afin qu’il ne souffre pas de la chaleur.

S’il a le mal des transports, tu peux demander conseil avant de partir à ton vétérinaire qui te donnera sans doute quelques comprimés qui peuvent s’avérer très utiles.

Le train

Pour voyager avec son chien en train, il faut lui prendre un billet.

En France, et donc avec la SNCF, le prix de celui-ci varie (Fortement) en fonction de son poids. S’il fait moins de 6 kgs, il faut payer la somme de 7 euros et les transporter dans une boîte. S’il fait plus de 6 kgs, c’est la moitié du prix d’un billet seconde classe. De plus ces derniers doivent être muselés.

Ne t’amuse pas à tricher car le contrôleur est généralement très attentif.

Bien entendu, il faut respecter les règles pour les chiens dit dangereux.

Mais il est vrai que le vrai possède de nombreux avantages par rapport aux autres moyens de transport. Par exemple, tu l’as prés de toi contrairement à l’avion ou à la voiture. Tu peux donc le caresser ou lui donner à boire régulièrement.

Transports en commun

Que ce soit en France ou à l’étranger, il faut savoir que certains trams, métros et bus, n’acceptent pas les animaux.

L’avion

Certaines compagnies aériennes acceptent le transport de nos compagnons à quatre pattes.

Cependant, tout cela est très réglementé. Premièrement, les femelles en gestation et les chiens dangereux ne sont pas acceptés.

Ensuite, il se pose la question du lieu de voyage. Est-ce dans la soute ou avec toi en cabine ?

En général, s’il pèse plus de 4 ou 6 kgs, il voyagera en soute dans une cage spécifique. J’avoue que moi je ne suis pas fan de ce système et c’est pour cette raison que je n’ai jamais emmené Fifi avec moi dans l’avion.

Pour finir, le prix varie en fonction aussi du poids de ton chien et du poids total de tes bagages. Un supplément sera certainement demandé.

Faire des tests et recherches avant de voyager avec son chien

Pour partir serein et voyager avec son chien sans encombres, le mieux est donc de se préparer.

Comment faire ? C’est simple, il suffit de tester certaines choses. Par exemple, si tu comptes voyager avec ton chien en voiture. Tu peux tester sa résistance et voir s’il est malade en allant te balader sur des routes avec quelques virages. Cela te permettra de voir si u traitement est nécessaire.

Si en fonction de son âge, tu as aussi peur de sa capacité à faire de longues balades, tu peux t’entraîner avant et voir s’il supporte les efforts comme tu le souhaites. Ce serait dommage que ton toutou se blesse pour un manque d’anticipation.

Il est aussi possible de faire quelques recherches en amont. En effet, il est important de regarder les températures dans les différents pays afin d’adapter l’équipement. S’il fait trop froid, pourquoi pas acheter un petit manteau et s’il fait trop chaud, des protections pour pattes pour éviter la chaleur du bitume.

Il est important aussi de vérifier si les zones visitées sont à risques pour le chien. C’est-à-dire s’il peut y avoir des parasites, des risques de chutes ou des endroits qu’il n’apprécie pas comme l’eau par exemple. S’il n’aime pas nager, il ne sera peut-être pas un bon compagnon ou tu devras trouver des solutions.

Voyager avec son chien, une question d’organisation

Alors, tu vois, voyager avec son chien, ce n’est pas si sorcier.

Cela demande simplement un peu d’anticipation et d’organisation.

Si tu t’y prends en avance, cela devrait rouler sans problème.

Allez, raconte-nous tes périples en commentaire 😉.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.