Cocker qui aboie : Quelles sont les raisons et les solutions ?

Le Cocker n’est pas un chien qui aboie en permanence. Mais il est normal que cela arrive de temps en temps. Cela veut dire qu’il s’exprime et il a bien le droit. Par exemple, comme c’est un chien de garde, il sait nous avertir s’il ressent ou entend quelque chose. Mais parfois, il se peut qu’un Cocker aboie plus que la normale. Il y a des raisons à ce comportement mais aussi, et heureusement, des solutions.

Cocker qui aboie
Euh pourquoi j’aboie moi déjà ?!

Pourquoi le Cocker aboie ?

Il est important de dire et rappeler qu’un Cocker, ou tout autre chien, n’aboie pas pour le plaisir. Ce comportement est donc normal et il peut être dû à plusieurs raisons. En voici quelques-unes

  • Envie de jouer et réclamer de l’attention :
  • Le stress et l’anxiété : Ton Cocker peut montrer son stress ou ses craintes en aboyant ;
  • L’ennui : Il veut qu’on s’occupe de lui et/ou a été trop longtemps seul ;
  • Il monte la garde : Il a vu ou entendu quelque chose ;
  • Excitation : Si tu l’emmènes se balader par exemple et qu’il n’arrive pas à cacher sa joie ;
  • La peur peut faire aboyer ton Cocker : Certains chiens ont des phobies comme nous (Orage, aspirateur…) ;
  • Il communique tout simplement avec toi ou ses congénères.

Comme tu peux le voir certains aboiements sont assez logiques. D’autres par contre ne devraient pas être trop réguliers. Si ton Cocker aboie parce qu’il est trop souvent seul ou parce qu’il est anxieux, ce n’est pas bien. S’il aboie parce qu’il joue ou parce qu’il monte la garde, alors c’est plutôt normal.

Il faut donc bien analyser ton Cocker qui aboie afin de bien comprendre ce qu’il le pousse à agir comme cela. Surtout si cela commence à être trop fréquent et intensif. Certains chiens aboient de manière totalement compulsive ou par simple habitude et il vaut mieux s’y prendre tôt pour que cela ne dure pas.

Quelques solutions pour un Cocker qui aboie trop souvent

D’une manière globale, il ne faut pas encourager les aboiements du Cocker. Cela est inconscient mais sans le vouloir, on conditionne en quelque sorte nos toutous à agir ainsi.

Par exemple, quand un chien aboie, on lui dit d’arrêter pour de multiples raisons. Que ce soit pour éviter de déranger les voisins ou parce qu’on veut du calme. Comme nous réagissons à ses aboiements, il comprend que c’est un moyen d’interagir avec nous et ne se prive pas pour recommencer.

L’ignorer peut alors être une solution pour qu’il comprenne qu’il n’obtient pas ce qu’il veut quand il aboie. De plus un Cocker est très malin et sait tout mettre en oeuvre pour avoir ce qu’il souhaite. Crier ou montrer ton mécontentement est donc l’inverse de la bonne méthode.

Il faut donc débuter une éducation à ce niveau là dès le plus jeune âge. Si tu prends l’habitude de ne pas répondre aux sollicitations, alors ton Cocker comprendra que cela ne sert à rien de trop aboyer.

Il est aussi possible d’apprendre à ton Cocker un mot qui le fera arrêter d’aboyer. Par exemple, tu peux lui enseigner le mot “Silence” au même titre que “Assis” ou “Couché”. Dès qu’il entendra ce mot, après une période d’éducation, il se taira. C’est un ordre comme un autre et qui peut s’avérer utile.

Si l’aboiement est plutôt lié à un problème particulier alors il faut travailler plus spécifiquement sur ce sujet.

Sociabiliser son Cocker

Si ton Cocker aboie par peur ou par stress parce qu’il y a du bruit, une nouvelle personne ou qu’il est dans un nouveau lieu, alors cela est peut-être parce qu’il n’est pas assez sociabilisé.

Tu peux donc le sortir régulièrement, le confronter à d’autres personnes ou animaux pour qu’il s’habitue et ne soit plus autant surpris. C’est aussi très important pour sa condition psychologique.

Lutter contre l’ennui

Le Cocker est un chien qui n’a pas trop de problème à rester seul. Mais si cela est un peu compliqué pour lui, il faut tout faire pour limiter son ennui. Cela passe premièrement par les moments où tu es avec lui. C’est-à-dire que tu dois prendre du temps pour t’en occuper en jouant ou en le promenant par exemple. Il ne faut pas hésiter à lui laisser des jouets pendant ton absence et lui préparer un endroit où il se sentira bien.

La peur de l’abandon

Si ton Cocker a peur d’être abandonné et qu’il aboie donc pendant ton absence, il existe quelques techniques.

Tu peux laisser la télévision ou la radio pour le rassurer. Cela lui fera sentir une présence qui lui permettra de se sentir moins seul.

Il est aussi possible de ne partir que quelques minutes et d’augmenter ce temps au fur et à mesure. Tu peux aussi écouter quand il arrête d’aboyer à travers la porte, rentrer et le récompenser à ce moment-là pour qu’il comprenne que c’est bien. Il aura moins envie d’aboyer s’il sait que cela peut lui procurer une friandise.

Le Cocker aboie pour garder son territoire

Le Cocker est un chien de garde. Il est donc instinctif pour lui de se manifester quand quelque chose se passe sur “son territoire”.

C’est donc important de ne pas trop l’exposer à ce qui se passe à l’extérieur de chez toi. Par exemple, quand il est dehors, il vaut mieux éviter de lui donner accès à la barrière afin qu’il ne voit pas les personnes qui passent. L’ordre “Silence” est utile si ce comportement se passe à l’intérieur de la maison ou l’appartement afin qu’il arrête d’aboyer quand il monte la garde.

Pour conclure sur le Cocker qui aboie

Un Cocker peut/doit aboyer car c’est un de ses moyens d’expression. Mais il ne faut pas que cela devienne problématique. Il y a donc certaines solutions comme celles évoquées ci-dessus. L’important est de bien analyser la situation et donc d’adapter un comportement. Si tu as des difficultés, hésite pas à te faire conseiller par un éducateur canin qui te donnera quelques pistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.